Eric Liot

Né en 1964, Eric Liot est successivement peintre, sculpteur, assembleur et collagiste. Autant de disciplines et techniques créatives qui l’établissent aujourd’hui en artiste accompli.

Sa galaxie oscille entre la Boite Campbell et les mondes de Warhol. Depuis une vingtaine d’année, l’homme s’est imposé comme un récupérateur d’images. Imprégné des oeuvres des artistes de la Figuration Narrative tel qu’Errò, Télémaque et Peter Klasen; Eric Liot, à l’instar de ses aînés, travaille dans l’instant et se nourrit d’images et de personnages du quotidien pour fixer nos icônes contemporaines. On y croise indifféremment nos héros préférés, de Super Man au Ché, des figures usuelles de la consommation telles que Bibendum, la boîte Campell ou encore des personnages de dessins animés, cinéma et jeux vidéo. L’artiste use et abuse de tout ce petit monde pour construire toutes sortes de métaphores singulières et représentatives de notre époque.

Mais l’originalité de Liot est de multiplier les possibles en incluant dans une œuvre plusieurs images afin de faire se télescoper des temporalités, des spatialités et des personnalités de nature différente. Ainsi dans «Le temps des colonies», la figure de Banania rattachée à un corps de Xmen se découpe sur un fond de toile de Jouy ! Une fois de plus, collage et puzzle réunis, son « Mickey trash » apparaît telle l’image singulière d’un kaléidoscope.

Comme tous les peintres qui s’amusent à précipiter notre regard dans les dédales de toutes sortes de jeux d’espaces, Eric Liot prend un malin plaisir à faire surgir un personnage de ce désordre parfaitement maîtrisé ! Liot est solidement campé dans la tradition de l’objet trouvé et de l’assemblage. Il soustrait les objets à leur fin utilitaire initiale et leur ajoute par là une nouvelle qualité plastique. Le fond de bois lui sert ensuite de toile. Il se cale alors dans la perspective de peindre. Pourtant grâce à des strates successives découpées aux dimensions du sujet encollé, il dérive petit à petit vers un bas relief que l’on pourrait qualifier de « peinture-sculpture » !

Contemporain par excellence, Eric Liot confirme, à travers cette nouvelle exposition, son talent artistique plein d’imagination et d’originalité, toujours guidé par ce goût inné de la dérision.

Eric Liot

3 article(s)
Définir Direction Descendante
3 article(s)
Définir Direction Descendante